Histoire de l'escadron

Insigne de la SAL 28

Fondation et premiers engagements

Créé en septembre 1940 sous l’impulsion du général de Gaulle, le Groupe de bombardement n°1 devient Groupe de bombardement « Lorraine » un an plus tard. D’abord déployé sur le front méditerranéen, en Lybie puis en Syrie, il rejoint la Grande-Bretagne à l’automne 1942. Il y devient le 342nd squadron de la Royal Air Force et se spécialise dans le bombardement de nuit. Le 6 juin 1944, au petit matin, l’unité écrit l’une de ses plus héroïques pages d’histoire, en participant à l’opération Smoke Screen aux côtés du 88th Squadron de la RAF : A quelques pieds d’altitude, les Douglas Boston du Lorraine larguent avec succès un épais écran de fumée devant les plages normandes, protégeant ainsi la flotte alliée qui s’apprête à débarquer. A l’issue du D-Day, le groupe prend part à la reconquête de la France et des territoires alliés, de la réduction des poches allemandes en Normandie à l’attaque des ponts sur le Rhin au printemps 1945. Le 2 mai 1945, à l’issue de sa dernière mission, le groupe totalise trois mille sorties et a largué deux mille cinq cents tonnes de bombes. Cent vingt-sept de ses pilotes, navigateurs et mitrailleurs sont tombés au cours de ces années terribles. Le Lorraine est fait Compagnon de la Libération et arbore la Croix de Guerre 39-45 avec sept citations.

Les décennies suivantes

Après la guerre, l’unité est successivement transférée sur les bases de Cambrai, de Tours puis sur celle de Reims, qui l’hébergera durant plus de quarante ans, à partir de 1961. C’est sur cette même base qu’elle évoluera sur Mirage F1, monoplace d’abord entre 1974 et 1988, biplace ensuite afin d’assurer avec exigence la formation des jeunes pilotes. En 2005, sur la base aérienne de Colmar qu’il a rejoint quelques mois plus tôt, l’escadron est mis en sommeil.
Le Lorraine renait en 2011 sur la base d’Al Dhafra aux Emirats-Arabes-Unis. Idéalement prépositionné, il participe depuis à partir de septembre 2014 à l’opération Chammal contre Daech.

Note : cette partie sera progressivement étoffée avec illustrations et récits.